Argentine : ensemble contre le G7

 

Lors d’un événement à Buenos Aires, des organisations et mouvements ont souligné la nécessité de créer un agenda alternatif pour faire face au modèle de la macrista. Ils ont également parlé de la construction d’un front unitaire qui représente les secteurs les plus modestes.

70 000 personnes étaient présents dans le stade d’Atlanta à Buenos Aires cette semaine poru souhaiter la « bienvenue » au G20.

Devant un drapeau géant avec le slogan « Non au G20 – hors FMI », le rassemblement a écouté un des leaders de l’opposition au Parlement, Felipe Solá : « Ils veulent que nous restions silencieux, que nous marchions de moins en moins, que nous nous mobilisions moins spontanément et moins souvent, que nous prétendions avoir peur, que nous rendions légitimes et démocratiques la protestestation, même en paix.  »

« Les mouvements populaires sont appelés à représenter les intérêts des Argentins et des Argentins exclus du système », a déclaré la députée Victoria Donda : « Ensemble avec le mouvement féministe, ils sont les protagonistes de la reconstruction de l’Argentine après la catastrophe néolibérale du gouvernement de Macri qui a laissé notre pays en ruine ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, entrer votre commentaire
SVP, entrer votre nom ici