Cachemire : le désarroi de la population

Noor Ul Haq, extraits d’un texte paru dans Al Jazeera, 6 août 2019

 

Sheikh Mushtaq, 55 ans, résident du district de Baramulla dans le nord du Cachemire sous administration indienne, est un homme inquiet. Sa fille, ainsi que certains de ses amis, ont été forcés de quitter l’Université Baba Ghulam Shah Badshah près de la ville principale de Jammu, lundi, après que la région ait été verrouillée par les autorités indiennes. La coupure de courant des communications a continué mardi, avec des liens câblés, téléphoniques et Internet rompus pour dissuader les protestations contre la plus grande initiative politique prise par l’Inde dans la région litigieuse depuis près de sept décennies.

Mushtaq fait partie des sept millions d’habitants de la vallée du Cachemire à majorité musulmane, qui ont été mis sous séquestre à la suite de la décision du gouvernement indien de révoquer le statut spécial de l’État du Jammu-et-Cachemire. Le riz, la farine et d’autres aliments sont sur le point de manquer. « Sans approvisionnements de l’extérieur de la vallée, le Cachemire vivre des jours difficiles », a déclaré Mohammad Rafiq Dar, 27

Le verrouillage a également touché les pomiculteurs de la région, qui récoltent leurs produits au cours de cette période de l’année. L’industrie de la pomme est l’une des principales productions agricoles du Cachemire. Les producteurs de fruits ont déclaré que les camions chargés de leurs produits étaient bloqués, car les forces de sécurité ne permettaient aucun déplacement des véhicules sur la route.

Pendant ce temps, la colère et l’impuissance règnent chez les habitants alors que les forces de sécurité patrouillent dans les rues et que les autorités ont interdit tout rassemblement de plus de quatre personnes. Les patients atteints de maladies chroniques ont été autorisés à se rendre dans des hôpitaux de la ville principale de Srinagar, mais uniquement après avoir présenté un laissez-passer spécial délivré par les autorités.

Selon Suhail Rashid, « l’Inde prétend avoir instauré la paix au Cachemire, mais son action va déclencher une nouvelle vague de rébellion ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, entrer votre commentaire
SVP, entrer votre nom ici