Canada : des avions militaires ou l’eau potable pour les autochtones ?

0
42

Le 31 juillet dernier, le gouvernement canadien a accepté les offres de trois des plus grandes sociétés d’armement au monde – Lockheed Martin, Boeing et Saab – pour un contrat de 19 milliards de dollars pour la construction de 88 nouveaux avions de combat pour l’armée canadienne.

Le calendrier du futur projet de capacité de combat du gouvernement indique qu’il examinera les offres en 2021 et attribuera le contrat en 2022.

Selon le sous-ministre du ministère de la Défense, Jody Thomas, le gouvernement fédéral a promis  de dépenser 553 milliards de dollars pour l’armée au cours des 20 prochaines années.

Malheureusement, le gouvernement Trudeau ne semble pas exprimer la même urgence sur la mise en œuvre des droits humains à l’eau et à l’assainissement que les Nations Unies estiment une priorité. Une évaluation commandée par le gouvernement en 2011 a révélé qu’il en coûterait 4,7 milliards de dollars en entretien et un budget de fonctionnement annuel de 419 millions de dollars pour répondre et maintenir tous les besoins actuels et futurs en eau et en eaux usées dans les réserves.

Après une promesse électorale en octobre 2015 d’éliminer tous les avis d’ébullition à long terme dans les communautés des Premières Nations, le gouvernement Trudeau nouvellement élu a alloué à cette fin dans son budget de mars 2016 1,8 milliard de dollars sur une période de cinq ans.