Canada : il faut dire non à l’OTAN

Au moment où le Canada réitère ses engagements envers l’OTAN et que les guerres en cours et à venir s’accentuent sous l’égide des États-Unis, une coalition canadienne appelle à une manifestation sur la colline parlementaire ce samedi 30 mars à 12h00.

 

L’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) a été créée le 4 avril 1949; il s’agit d »alliance anti-soviétique dirigée par les Etats-Unis pendant la guerre froide.   Son objectif est d’établir des bases avancées et d’entourer l’URSS et ses alliés d’un réseau d’alliances militaires stratégiques qui comprenait les anciennes alliances (CENTO) et l’Organisation du Traité de l’Asie du Sud-Est (SEATO). L’OTAN demeure une institution sous contrôle américain, la plus haute autorité militaire étant toujours un commandant américain qui ne reçoit des ordres que du président américain. Depuis l’effondrement de l’Union soviétique et la fin de la guerre froide en 1991, la raison d’être de l’OTAN a cessé d’exister. Elle a cependant continuée à fonctionner comme un outil de maintien de l’hégémonie américaine.  Elle s’est redéfinie  et a élargi sa composition et son mandat de guerres dans d’autres parties du monde, comme en Afghanistan et en Libye, afin de précipiter le changement de régime et de servir les intérêts des États-Unis et de ses alliés.  La catastrophe humaine a été la conséquence de sa conception impérialiste.

NON À LA GUERRE ET AU RACISME DE L’OTAN !

La doctrine militaire de l’Alliance de l’OTAN reconnaît le droit d’utiliser des armes nucléaires – le type d’armes interdit en 1996 par les accords internationaux.  Les pays membres de l’OTAN possèdent collectivement 60 % de l’arsenal nucléaire mondial.  L’alliance maintient des armes nucléaires tactiques sur des bases avancées en Europe, dans un état constant de déclenchement d’un assaut nucléaire. Par le passé, l’agression de l’OTAN a amené le monde au seuil de la guerre nucléaire, lorsque son positionnement d’armes nucléaires tactiques en Italie et en Turquie en 1962 a déclenché la crise des missiles de Cuba. Les membres de l’OTAN dépensent actuellement environ un milliard de dollars américains par an pour poursuivre leur programme militariste.  Ces fonds devraient être investis dans les besoins sociaux tels que le logement, l’éducation sanitaire et l’environnement, par opposition aux armes et à la guerre, qui ne font qu’exacerber l’injustice sociale, la violence et la destruction environnementale.

 

L’histoire mouvementée du Canada au sein de l’OTAN

Le Canada a été un membre fondateur de l’OTAN en 1949.   Depuis 1992, le Canada a joué un rôle actif dans toutes les guerres de l’OTAN. Cela inclut la participation à :

– 1995 : campagne de bombardements illégaux en Bosnie-Herzégovine, qui marquait la première fois que l’OTAN utilisait la force militaire sans l’approbation du Conseil de sécurité de l’ONU.

– 1999 campagnes de bombardement en Yougoslavie, une guerre d’agression illégale qui a tué plus de 500 civils et la destruction de l’infrastructure civile.  Amnistie internationale a qualifié un grand nombre de ces attaques de crimes de guerre.

– Les attaques de 2001 contre l’Afghanistan ont déclenché une guerre qui a duré 13 ans lorsque l’OTAN a étendu la portée de ses guerres au-delà de l’Europe.

– En 2011, l’OTAN a attisé la guerre civile en Libye et a mené plus de 10 000 missions de soutien par bombardements aux insurgés, ce qui a entraîné le renversement du gouvernement, l’effondrement de l’État libyen et la crise humanitaire qui a suivi en Méditerranée.

Nous craignons que les États-Unis et le Canada ne soient en train de reproduire la tragédie qu’est l’OTAN en Amérique du Sud.  Le Canada est complice de la collaboration avec le Groupe de Lima pour renverser le gouvernement de la République bolivarienne du Venezuela.  Actuellement, les États-Unis cherchent à jeter les bases d’une alliance militaire de droite en Amérique du Sud avec le Brésil et la Colombie pour leur permettre d’intervenir directement dans les affaires intérieures du Venezuela.  Nous condamnons l’OTAN en tant qu’alliance militaire servant les intérêts de l’impérialisme occidental et américain. Elle a délibérément et sans raison commis des crimes de guerre, des génocides et des crimes contre l’humanité dans ses guerres illégales d’agression et d’occupation militaire contre des États et des peuples souverains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, entrer votre commentaire
SVP, entrer votre nom ici