Catalogne : la république libre

Erri De Luca sur son ouvrage 16 octobre 2019

Avec l’aimable autorisation des Editions Syllepse

Catalogne est un nom de ma géographie sentimentale. Barcelone est une citoyenneté que je me suis donnée tout seul, en tant que lecteur, comme celle d’Odessa, reçue en lisant les récits d’Isaac Babel. Hommage à la Catalogne, de George Orwell, a suscité mes premiers sentiments politiques, en me faisant savoir que, si j’étais né plus tôt, je me serais joint aux combattants des Brigades internationales. On peut s’inscrire à une histoire précédente, on peut s’enrôler dans le passé.

Je me suis transplanté dans la ville de Barcelone bombardée depuis la mer par les unités de la flotte italienne avec le laissez-passer de la colère et du sentiment de justice.

Catalogne est un de mes tatouages sous-cutanés qui ne se voient que de l’intérieur.

Je n’ai pas la compétence requise pour écrire une préface à ce livre de bonnes raisons. Je ne peux qu’ajouter celles qui me sont personnelles. J’ai lu des récits et des témoignages de républicains de la guerre civile. J’ai lu la défaite, l’exil, l’affreux collier qui brisait les vertèbres du cou du condamné. Les raisons de ces combattants se sont ainsi agrandies en moi.

Contemporain d’une autre époque, je me souviens des grandes manifestations contre la condamnation à mort de Salvador Puig Antich en 1974. Il soulevait l’indignation de la jeunesse de la moitié de la planète.

Me voici, Catalogne, je reviens à ton nom, à la mer dans laquelle j’ai plongé, identique à celle de ma ville.

L’histoire sainte baptise les siens dans les eaux du Jourdain, nous, nous avons été baptisés avec le sel de la Méditerranée. Nous appartenons aux ports d’où sont partis nos émigrants, où débarquent à présent les nouveaux voyageurs de la malchance.

Aujourd’hui, j’ai l’honneur d’être traduit dans la langue catalane, renouvellement d’une citoyenneté qui a eu lieu il y a longtemps. C’est ce qui m’autorise à me déclarer invité à votre table.

Je propose donc un toast : à la liberté de ceux d’entre vous qui sont en prison pour avoir exprimé leurs pensées publiques et politiques.

 

Catalogne. La république libre. An 01

Editions Syllepse, Paris 2019, 344 pages

https://www.syllepse.net/catalogne-la-republique-libre-_r_22_i_738.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, entrer votre commentaire
SVP, entrer votre nom ici