En avant vers le Forum social sur l’économie transformatrice

Du 5 au 7 avril prochains, aura lieu, à Barcelone, un atelier de convergence pour préparer le Forum social mondial thématique sur les économies transformatrices (FSMÉT), qui est prévu au printemps 2020. Ce FSM thématique est le processus de convergence des différents mouvements de l’économie alternative, dénommées économies transformatrices à un niveau local et international. Cette initiative cherche à donner plus de visibilité aux projets d’économies transformatrices en offrant un discours alternatif s’opposant au discours hégémonique capitaliste, comme il avait été annoncé lors du dernier Forum Social Mondial de Salvador de Bahia. Le site du Forum : http://transformadora.org/fr/home/

Quatre grands axes sont sur la table : 1. Économies féministes; 2. Mouvements agro-écologistes; 3. Les communs; 4. L’économie sociale et solidaire. Sur chacun de ces axes, il y a des groupes de travail auxquels on peut se joindre:

http://transformadora.org/fr/participer/

Plus d’informations se trouvent sur le site du Réseau intercontinental de promotion de l’économie sociale et solidaire (RIPESS) : http://www.ripess.org/

Le Forum social mondial des économies transformatrices (FSMÉT) est le processus de convergence des différents mouvements de l’économie alternative, dénommées économies transformatrices à un niveau local et international. Cette initiative cherche à donner plus de visibilité aux projets d’économies transformatrices en offrant un discours alternatif s’opposant au discours hégémonique capitaliste, comme il avait été annoncé lors du dernier Forum Social Mondial de Salvador de Bahia depuis la XES, RIPESS, et REAS.

Le principal objectif de ce processus est de rapprocher les mouvements sociaux et les initiatives partageant la volonté de placer les personnes et l’environnement au cœur de l’économie, et d’en finir avec une économie basée sur l’extraction, la croissance, la concurrence et le marché, qui luttent pour avancer vers des sociétés résilientes et collaboratives en construisant et renforçant les alliances et actions stratégiques sur la base du travail partagé.

Nous sommes conscient.e.s que les mécanismes de pouvoir et de privilège sont également présents au sein des économies transformatrices, c’est pourquoi nous veillerons tout particulièrement à la diversité des sujets participants de ce processus.

Le FSMET souhaite unir les forces des processus de convergence et des pratiques existant déjà afin d’élaborer ensemble un agenda global inclusif et revendiquer l’autre monde qui existe déjà !

Selon l’esprit des Forums Sociaux Mondiaux, nous voulons déplacer les objectifs des mouvements sociaux de base vers les administrations publiques (surtout à l’échelle municipale et régionale) dans la perspective de construire des politiques publiques suscitant des modes de compréhension de l’économie plus humains. Nous cherchons également à rapprocher du domaine des économies de transformation, les travaux menés dans les universités et les centres de recherche. C’est pourquoi seront inclus deux axes transversaux : politiques publiques ainsi que formation et recherche, qui travailleront de manière articulée avec les autres axes.

La décision d’entreprendre ce processus à Barcelone n’est pas anodine : La Catalogne est une référence mondiale du coopérativisme  et de l’économie solidaire, dont l’histoire est marquée par les luttes sociales. Une fois de plus le pays se distinguera sur la scène mondiale par son engagement social et sa volonté de construire un monde meilleur.

Nous nous proposons de faire de ce processus, l’objectif même. Nous démarrons un processus  de convergence, tant au niveau local qu’international, entre toutes ces initiatives, mouvements, et formes de comprendre l’économie qui ont pour objectif commun la création d’une réelle alternative de transformation du système économique et financier capitaliste actuel.

Nous voulons faire de ce forum, une place publique. Nous ne voulons pas nous limiter à la célébration d’un évènement vitrine où s’exprimeraient des expert.e.s mais plutôt débattre entre tous et toutes de l’économie que nous voulons. Nous ne voulons pas non plus nous borner à discuter et rêver de «  cet autre monde possible », puisque nous savons qu’il existe déjà à travers les milliers d’initiatives qui construisent des alternatives. Nous voulons trouver des stratégies communes pour être plus visibles, nous articuler et nous multiplier.

Nous travaillons à ce que ce processus soit durable, qu’il se poursuive au-delà du forum de 2020, tant à l’échelle locale qu’internationale. Pour y parvenir il faut s’assurer que celui-ci se construise depuis les territoires et également générer des espaces d’articulation en mode présentiel et virtuel, à l’échelle locale et internationale, qui perdurent dans le temps comme des espaces de convergence et de transformation.

Nous voulons faire découvrir les économies transformatrices et atteindre toutes ces personnes qui n’en font pas encore partie. C’est pourquoi nous pensons qu’il est nécessaire que le Forum se dote d’un réseau de moyens de communication indépendants qui puissent se faire l’écho du processus et en assurer l’effet multiplicateur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, entrer votre commentaire
SVP, entrer votre nom ici