Le Forum social sur les migrations, 2-4 novembre 2018

Sous le slogan: migrer, résister, construire et transformer des milliers de migrants, défenseurs des droits de l’ homme, universitaires et militants d’organisations et de mouvements sociaux de résistance des quatre coins du monde se rassembleront à Mexico pour discuter, partager des idées et de se mettre d’ accord sur les actions et stratégies pour exiger le respect des droits de l’homme des migrants et de lutter contre les causes profondes qui ont forcé des millions de personnes à quitter leurs lieux d’origine et d’ émigrer à l’intérieur ou à l’étranger dans des conditions d’extrême vulnérabilité, l’exclusion sociale, le mépris, la discrimination, la criminalisation et la mort.

Les axes thématiques autour desquels la présente édition du FSMM sera organisée sont les suivants:

  1. droits humains, syndicaux et syndicaux, inclusion sociale, hospitalité et mobilité;
  2. réalités des frontières, des murs et autres obstacles;
  3. résistances, acteurs, mouvements et actions collectives;
  4. crise systémique du capitalisme et ses conséquences pour la migration;
  5. migration, genre et corps;
  6. migration, droits de la mère, changement climatique et conflits Nord-Sud, et
  7. diasporas, communautés transnationales et population active de migrants.

Pour plusieurs raisons, le Forum du Mexique est particulièrement pertinent en ce qui concerne la dynamique du FSMM. Pour la première fois, il se déroulera dans un pays (Mexique) et dans un corridor migratoire (le triangle nord de l’Amérique centrale – Mexique-États-Unis) qui a subi les ravages de la mise en œuvre des politiques néolibérales instituées par la plus grande puissance impérialiste du monde (États-Unis) – jusqu’à ce que le Mexique devienne la principale source d’expulsion de la population mondiale et le plus grand corridor de transit migratoire de la planète.

Deuxièmement, compte tenu des vicissitudes et des problèmes rencontrés par les Nations Unies dans son initiative visant à générer un Pacte mondial sur les migrations (à adopter en décembre 2018), la sécurité nationale et la criminalisation des migrations irrégulières occupant une place prépondérante dans l’agenda, le FSMM ouvre un espace aux organisations et mouvements sociaux pour aller de l’avant et envisager une alternative «Pacte mondial imaginable ».

Un autre aspect essentiel de la tenue du FSMM à Mexico est que l’événement serait un tournant dans la dynamique du Forum social mondial. Dans cette perspective et à la différence des forums précédents, le FSMM a été repensé comme a) un processus au lieu d’un événement annuel ou bisannuel, qui inclut des initiatives et activités pré et post Forum, et b) un espace de rencontre pour l’articulation et le renforcement des luttes anti-systémiques aux niveaux local, régional et mondial, en vue de prévoir des actions communes qui nous permettent de progresser dans la tâche commune de construire un autre monde possible tout en respectant notre diversité.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here