Mexique : la solidarité par en bas

La militante mexicaine Aldo Ledón Pereyra, membre de l’organisation Voces Mesoamericanas, Acción con Pueblos Migrantes, prend la parole jeudi prochain à Montréal. Cette association civile située dans l’État de Chiapas au Mexique promeut l’organisation et l’articulation des personnes autochtones migrantes dans la défense et l’exercice de leurs droits et dans la construction d’un Buen Vivir (bien vivre) dans les communautés transnationales de la Méso-Amérique et de l’Amérique du Nord. Elle appuie les familles et les communautés dans la revendication de leurs identité et expériences migratoires, dans leurs luttes pour une vie digne dans l’enracinement dans les territoires comme dans la mobilité.

Cette rencontre se déroule dans le cadre d’un projet sur lequel travaillent présentement le Comité pour les droits humains en Amérique latine (CDHAL), le Centre des travailleuses et travailleurs migrant-e-s (CTTI) et Solidarité Laurentides Amérique centrale (SLAM). Ce projet s’intéresse aux causes structurelles des migrations et des liens entre les politiques canadiennes extractivistes à l’étranger, les politiques migratoires au Canada, et les conditions de vie et de travail des personnes migrantes, en particulier les travailleurs et travailleuses temporaires.

Jeudi 21 novembre de 12h à 14h, Développement et Paix au 1425 René-Lévesque Ouest.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, entrer votre commentaire
SVP, entrer votre nom ici