Premières Nations : non au projet du gouvernement fédéral

Rachel Sno et Russ Diabo, Défenseurs de la terre et Idle No More, 19 septembre 2018

Cet automne, le gouvernement Trudeau prévoit de présenter unilatéralement au Parlement sa législation sur la reconnaissance et la mise en œuvre des droits inhérents et issus de traités des peuples autochtones au Canada. Le « cadre » est un ensemble de lois et de politiques imposées par le gouvernement fédéral visant à mettre fin à notre souveraineté et à nos droits collectifs préexistants en tant que nations autochtones et à amener nos peuples à se soumettre à la souveraineté de la Couronne.

La base du « cadre législatif » fédéral prévu est de transformer les bandes actuellement en vertu de la Loi sur les Indiens en accords « d’autonomie gouvernementale », ce que le gouvernement Trudeau appelle à tort « autodétermination ».

Si elle est adoptée, cette législation affectera des générations de notre peuple et nous n’avons pas eu voix au chapitre ni dans leur plan! Le gouvernement Trudeau utilise la législation fédérale, les politiques et les nouveaux accords de financement de 10 ans pour forcer nos employés à conclure de nouvelles ententes qui rompent notre relation originelle avec nos terres, territoires et ressources en tant que nations autochtones.

Cette législation fédérale doit être stoppée et un nouveau processus doit être mis en place, basé sur les instructions originales du Créateur :

  • Notre souveraineté préexistante;
  • Notre titre autochtone;
  • Nos traités historiques;
  • Notre droit internationalement reconnu à l’autodétermination; la restauration de nos terres, territoires et ressources volés, ou la restitution de terres, de territoires et de ressources non restituées!

Depuis son élection en 2015, le gouvernement Trudeau a coopté et manipulé des termes comme « nation à nation », « réconciliation », « décolonisation », « autodétermination » et « droits inhérents et droits issus de traités ». Le gouvernement Trudeau a même coopté l’Assemblée des Premières nations et de nombreuses organisations de chefs et de chefs. Bien qu’il y ait des organisations de chefs et de chefs qui sont toujours au service de leurs employés qui travaillent à la protection et à la défense des droits inhérents, des titres et traités autochtones et des droits issus de traités!

Le gouvernement Trudeau opère en secret et mène une campagne de désinformation sophistiquée en matière de relations publiques qui crée une confusion parmi notre peuple quant aux véritables intentions du gouvernement.

Depuis la formation d’un gouvernement majoritaire, le premier ministre Justin Trudeau a lancé la plus grande attaque contre les droits collectifs des Premières Nations au cours des 151 années d’histoire du Canada! Plus grand que ne l’avait jamais espéré le gouvernement Harper, mais conforme à l’intention du Livre blanc de 1969 sur la politique indienne de Pierre Trudeau! Ce que nous voyons maintenant, c’est la mise en œuvre du Livre blanc par le biais de lois fédérales, de politiques et de leur cadre de reconnaissance proposé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, entrer votre commentaire
SVP, entrer votre nom ici