Rebond des dépenses militaires dans le monde

 

Al Jazzera, 2 mai 2018

Selon l’institut de recherche, les dépenses militaires mondiales en 2017 ont atteint le niveau le plus élevé depuis la fin de la guerre froide, à 1,739 billion de dollars.

Les dépenses militaires mondiales ont augmenté l’an dernier à leur plus haut niveau depuis la guerre froide, avec les Etats-Unis , la Chine et l’ Arabie saoudite en tête de liste.

Dans un rapport publié mercredi, l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) a estimé que les dépenses militaires mondiales totalisaient 1,73 milliard de dollars en 2017, en hausse de 1,1% l’année précédente.

Les États-Unis sont restés les plus grands dépensiers au monde avec 610 milliards de dollars, inchangés d’une année sur l’autre. Les États-Unis représentaient 35% des dépenses militaires mondiales, plus que les sept pays les plus dépensiers combinés.

Son budget de défense devrait également augmenter de manière significative cette année.

La Chine, en deuxième position, aurait dépensé 228 milliards de dollars et, selon le SIPRI, représente la plus forte augmentation absolue des dépenses: 12 milliards de dollars, mesurés en prix constants de 2016.

Le groupe de réflexion sur la défense a estimé que la part de la Chine dans les dépenses mondiales avait doublé depuis 2008 pour atteindre 13%.

L’Arabie Saoudite a remplacé la Russie à la troisième place, dépensant 69,4 milliards de dollars en 2017.

Twitter Ads info and privacy

Mais alors que les dépenses militaires mondiales ont augmenté de 1% à 1,739 milliard de dollars l’année dernière, les dépenses de la Russie, quant à elles, ont chuté de 20% en termes réels à 66,3 milliards de dollars. C’était la première baisse depuis 1998. Le SIPRI a attribué la baisse à des facteurs tels que la chute des prix du pétrole.

L’Inde a devancé la France pour prendre la cinquième place, dépensant près de 64 milliards de dollars. La France (57,8 dollars), le Royaume – Uni (47,2 milliards), le Japon(45,4 milliards), l’ Allemagne (44,3 milliards) et la Corée du Sud (39,2 milliards) sont les autres pays du peloton de tête des 10 militaires.

Dans l’ensemble, les 29 alliés de l’ OTAN ont dépensé 900 milliards de dollars pour l’armée en 2017, ce qui représente 52% du total des dépenses mondiales, a indiqué le SIPRI.

Les dépenses militaires en Europe centrale et occidentale ont augmenté de 12% et 1,7% respectivement en 2017, en raison « en partie de la perception d’une menace croissante de la part de la Russie ».

« La poursuite des fortes dépenses militaires mondiales est une cause de grave préoccupation », a déclaré le président du SIPRI, Jan Eliasson.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, entrer votre commentaire
SVP, entrer votre nom ici