Contre la guerre : le coquelicot blanc

0
140

Coalition Échec à la guerre

L’heure est grave!

Pendant que Le Bulletin des scientifiques atomiques avançait son « horloge de l’apocalypse » à « 100 secondes avant minuit » pour illustrer la « situation la plus dangereuse que l’humanité ait jamais affrontée »…

… Les ogives détenues par les neufs pays détenteurs d’armes nucléaires dans le monde sont des centaines de fois plus puissantes que les bombes larguées sur Hiroshima et Nagasaki qui ont fauché la vie à plus de 200 000 personnes;

… Les arsenaux nucléaires actuels pourraient, à eux seuls, anéantir l’humanité ainsi qu’une grande partie de la vie animale et végétale sur la Terre; néanmoins, le Canada a boycotté le processus d’élaboration et d’adoption du Traité pour l’interdiction des armes nucléaires (TIAN), adopté en 2017 par 122 pays sur 192;

… Les États-Unis (É.-U.) et la Russie n’ont pas renouvelé le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI); de plus, les É.-U. ont indiqué qu’ils n’accepteront pas de prolonger le traité New START de réduction des armes nucléaires stratégiques qui expire en février 2021.

Pour les populations civiles, le danger ne s’arrête pas là…

… Les bases et les sites d’entraînement militaires, partout dans le monde, génèrent des tonnes de déchets toxiques qui contaminent les sols et les nappes phréatiques. Les opérations militaires ont des effets importants sur le réchauffement climatique, par exemple, l’armée des É.U., à elle seule, est l’institution qui produit le plus de gaz à effet de serre dans le monde;

… le gouvernement du Canada vient de reprendre la vente de véhicules blindés et d’armes à l’Arabie Saoudite – équipement militaire susceptible d’être utilisé dans la guerre au Yémen, qui a fait plus de 100 000 morts, dont de nombreux civil-e-s… et ce, malgré les critiques qui lui ont été adressées par un groupe d’experts de l’ONU;

… les É.U. jouent de plus en plus la carte de l’ingérence, de l’intimidation et de l’agression militaire. La menace de nouvelles guerres encore plus destructrices grandit, et avec elle, le risque d’une conflagration nucléaire.

À l’heure de tous ces dangers, nous vous invitons à porter le coquelicot blanc pour garder à la mémoire les milliers de victimes civiles des guerres et… pour éviter qu’il y en ait des centaines de milliers d’autres!