Sur les origines de l’altermondialisme au Québec

1
205
Non à la ZLÉA

avec Ronald Cameron

Trente ans après le 1er Forum économique mondial de Davos, le 1er Forum social mondial à Porto Alegre en janvier 2001 a émergé pour constituer un bloc contre-hégémonique face aux États-Unis d’Amérique afin de construire un autre monde possible : un alter-Monde! En avril 2001 dans le cadre du Sommet des Amériques, le Sommet des peuples à Québec a réussi à rassembler près de 60 000 participants marchant vers un nouveau mouvement altermondialiste.

Portons un regard 20 ans après le Sommet des peuples de Québec en 2001 sur les origines de l’altermondialisme ici au Québec et ailleurs : En quoi le Sommet des peuples a été un succès de solidarité internationale ? Qu’en est-il de cette convergence vers un autre monde possible? Où s’en va-t-on avec ces alternatives proposées il y a 20 ans? Comment faire de la politique autrement?

À propos de Ronald Cameron

Ronald Cameron a été professeur au Cégep de Saint-Laurent à Montréal. Il a été président de la Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ-CSN) et plus tard directeur de l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes (ICEA). Il est membre du conseil d’administration d’ATTAC-Québec et publie articles et ouvrages dont celui avec ATTAC-Québec, 20 ans d’altermondialisme au Québec, M Éditeur, avril 2020 et aussi « Altermondialismes. Plaidoyer pour un monde plus juste » à paraître en septembre 2021.

Regards sur l'altermondialisme
Regards sur l'altermondialisme
Sur les origines de l'altermondialisme au Québec
/

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.