Le Canada ne doit pas aller jouer à la guerre ! – Andres Fontecilla

0
318

« Il faut se positionner contre les guerres entre les pays impérialistes et pour une véritable solidarité internationale » – Intervention d’Andres Fontecilla, député de Québec solidaire à l’Assemblée nationale du Québec sur l’intervention russe en Ukraine.

Dans un débat sur la montée des tensions en Ukraine et face à une possible invasion de la part de la Russie, il faudrait absolument revenir en arrière et faire l’historique de ce coin du monde, parce que les problèmes que nous voyons depuis quelques mois ne sont pas nouveaux. Il faudrait absolument parler de la guerre qui a eu lieu en 2014 et qui a fait plus de 100 000 morts. Il faudrait parler du protocole de Minsk. Il faudrait même remonter à la fin de la guerre froide. Mais l’heure est trop grave pour parler d’histoire. Ce que je vais faire ce matin, c’est de vous parler de paix.

Mes premières pensées vont aux populations ukrainiennes et russes qui devront peut-être subir une guerre de grande ampleur, une guerre impérialiste, parce que c’est ça dont on parle ici, et l’histoire nous apprend que la guerre se fait toujours sur le dos des populations qui ne la veulent jamais. J’ai aussi une pensée spéciale pour nos concitoyennes et concitoyens ukrainiens et russes du Québec. Plusieurs ont condamné la reconnaissance par la Russie des zones non contrôlées par le gouvernement, du Donetsk et de Lougansk, en tant que territoires indépendants, et j’en suis. Plusieurs ont dénoncé les agissements des États-Unis dans cette partie du monde, mais l’heure est à la désescalade des tensions.

Nos actions ne doivent jamais être belligérantes. Le Canada ne doit pas aller jouer à la guerre. Ce que nous voulons, c’est la paix. Alors, il faut parler de paix. Il faut se positionner contre les guerres entre les pays impérialistes et pour une véritable solidarité internationale, fondée sur la sécurité de tous les États. Il faut se positionner pour la prévention de la violence et l’édification de la paix. Il faut soutenir la réduction massive des budgets militaires partout dans le monde. Il faut dire oui au droit des peuples à vivre en sécurité à l’intérieur de ses frontières, mais il faut aussi dénoncer le militarisme fondé sur des valeurs que l’on combat. Le Canada, le Québec doit être un acteur de la paix et non pas jeter de l’huile sur le feu, s’élancer dans une surenchère militariste. C’est cela, le rôle qu’on devrait jouer.

le mercredi 23 février