Le G7 en Arabie saoudite : Valérie Plante devrait s’abstenir

0
158

La Campagne BDS France, la Coalition BDS Québec et BDS Italia

Comme vous le savez, le prochain G20 aura lieu en Arabie Saoudite, alliance du capitalisme sauvage, de l’autoritarisme féroce, et du sexisme le plus violent.

Sous la présidence de l’Arabie Saoudite, plus d’une centaine d’événements sont prévus, pour essayer de faire oublier les turpitudes de cette dictature pétrolière protégée par le président américain Donald Trump. Source du pétrole que nous consommons, cette monarchie est également l’un des principaux pays acheteurs d’armes, ce qui explique le silence gêné des gouvernements occidentaux lorsque ces armes sont utilisées pour bombarder des populations civiles, au Yémen par exemple.

Sans la moindre once de démocratie, nous n’oublions pas la façon dont y sont traité.es les opposant.es, dont le journaliste saoudien Jamal Khashoggi, assassiné et démembré en Turquie le 2 octobre 2018, grâce à la collaboration de l’entreprise israélienne de surveillance NSO. Pour couvrir le bruit des commémorations de cet assassinat, le sommet des maires des grandes villes du G20, aussi appelé « Urban 20 », aura lieu du 30 septembre au 2 octobre 2020. Il est annoncé que vous y participerez.

L’Arabie Saoudite bénéficie d’une étonnante indulgence en matière d’atteinte aux droits humains, et singulièrement d’atteinte aux droits des femmes. C’est bien simple, en Arabie Saoudite, elles n’en ont pas. Lorsque Loujain Al-Hathloul a réclamé des droits en mai 2018, elle a fini en prison, sans charge et sans avocat. Deux ans et demi plus tard, elle y est encore, et subit des séances d’électrocution et des violences sexuelles. Alors que vous êtes, à juste titre, intraitables sur ce sujet dans vos villes, vous ne semblez pas être aussi préoccupées par le sort de Loujay Al-Hathloul ou par les droits des Saoudiennes. Malgré quelques déclarations creuses, c’est donc sans sourciller que vous allez apporter votre soutien, par votre présence, aux autorités saoudiennes.

Il est temps que la participation de nos représentant.es élu.es obéisse à des critères de respect des droits humains et du droit international. Il est temps qu’ils et elles boycottent les États voyous tels que l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, ou Israël, entre autres, tant que ces États ne se conforment pas au droit international.

Nous vous demandons, Anne Hidalgo à Paris, Valérie Plante à Montréal, et Virginia Raggi à Rome, de vous retirer de Urban20 et de tout événement soutenu par la monarchie saoudienne.

Dans l’attente d’une réponse de votre part,

En solidarité avec les femmes d’Arabie Saoudite et d’ailleurs,