Racismes et sexismes aggravés des institutions

0
109

Pierre Jasmin, Artistes pour la paix, 25 septembre 2020

 

Les noms des chefs d’états ne cherchent nullement ici à personnaliser mes attaques…

Honte à Poutine qui a « buté jusque dans leurs chiottes » la Tchétchénie entière, patrie du jeune de 18 ans qui a de façon immonde assassiné Samuel Paty.

Honte à Trump qui (ce serait trop long…).

Honte à Macron quis’agite à la télévision pour la liberté d’expression mais envoie ses policiers envahir les mosquées de France à la recherche illusoire d’islamistes radicaux mis en prison sans autre forme de procès. Pourquoi n’arrête-t-il pas Sarkozy et BHL dont l’invasion de la Libye et les opérations militaires en Syrie ont suscité des terrorismes de Manchester jusqu’en Méditerranée et surtout des millions de réfugiés, dont plusieurs milliers sont morts naufragés? Pourquoi n’arrête-t-il pas les hommes d’affaires qui vendent à l’Arabie Saoudite armes et avions de chasse qui massacrent les Yéménites? Pourquoi vénère-t-il une monarchie meurtrière (cf. affaire Khashoggi) qui subtilise à l’économie arabe un pétrole qui agresse la planète entière par les changements climatiques induits? Pourquoi laisse-t-il complaisamment leurs milliards de $ financer la vision de l’Islam la plus rétrograde, la plus anti-femme et la plus violemment radicale dans le monde entier, le wahhabisme salafiste qui alimente idéologiquement les opérations terroristes?

Honte à Trudeauqui s’est contenté de déclarer mercredi que « nous devons tous être conscients de la portée de nos paroles. Nous favorisons le respect des autres et l’écoute des communautés ». Mais on aimerait qu’il mesure la portée de ses actes, y compris sa corruption népotiste!

Il a laissé l’an dernier le président autochtone Evo Morales de la Bolivie exilé par une opération raciste approuvée par son groupe impérialiste de Lima : ce racisme institutionnel explose à sa face même quand le peuple bolivien vient de voter en début de semaine à 55% au premier tour pour le Mouvement Socialiste (MAS), avec un taux bas pour les fascistes appuyés par Trudeau et par les médias du pays.

Le racisme institutionnel du Canada se révèle aussi (pas vraiment, parce que les médias cachent ce fait) quand il s’oppose à l’Organisation Mondiale de la Santé appuyantla suspension des brevets sur les futurs vaccins anti-Covid-19, présentée par l’Inde, l’Afrique du Sud, avec le soutien du Bangladesh, du Pakistan, du Venezuela, du Nicaragua, de l’Égypte, de l’Indonésie, de l’Argentine, de la Tunisie etmême de la Chine avec ses nuances. Or, ce racisme occidental dénoncé par l’Agora des Habitants de la Terre (Riccardo Petrella) et par les Artistes pour la Paix pourrait se conclure par des centaines de milliers de morts.

Encore une fois, unissons-nous autour de nos syndicats et de nos associations.

PS trop peu écrit en réaction de la mort du jeune enseignant français : sans doute qu’un courriel extrêmement haineux reçu cette semaine me rend trop sensible pour exprimer toute ma sympathie réelle à son fils et à ses collègues à qui je souhaite d’enseigner avec le même courage que Samuel démontrait, à révéler des vérités trop cachées …