Pas d’accord de libre-échange entre le Canada et le Mercosur

À partir du communiqué.

Ensemble pour la défense de l’Amazonie et du climat

Un point de presse de plusieurs organisations s’est tenu aujourd’hui à 17h30 devant le bureau du premier ministre Justin Trudeau à Montréal pour demander au gouvernement canadien de laisser tomber les négociations commerciales avec le Mercosur, dont la conclusion renforcerait le Brésil dans ses politiques destructrices de l’Amazonie. L’initiative était soutenue par Alternatives, ATTAC-Québec, le Centre Justice et foi, le Coletivo Brasil-Montréal, le Comité pour les droits humains en Amérique latine, le Conseil central du Montréal métropolitain (CSN), Greenpeace, Plateforme altermondialiste, Revue Relations.

En raison des prescriptions de la santé publique qui limitent les rassemblements à 25 personnes dans la région de Montréal, le public fut invité à suivre la diffusion en direct du point de presse sur la page Facebook de Greenpeace Québec et à interpeller le Premier Ministre Trudeau et le Ministre Champagne pour exiger de cesser la négociation avec le Mercosur.

Cette action fait écho à l’appel de l’Assemblée mondiale pour l’Amazonie, une initiative internationale pour la défense de la forêt amazonienne et des peuples autochtones qui la préservent. Cet appel met aussi au cœur de ces enjeux, la lutte contre le changement climatique.

De nouvelles données de l’Agence spatiale brésilienne montrent que la dévastation de l’Amazonie a surpassé celle de 2019, qui était elle-même 30 % plus étendue que l’année précédente. « Chaque année, des kilomètres de forêt brûlent, emportant le climat en fumée. Or, cela ne se fait pas tout seul : c’est le résultat de politiques destructrices de l’Amazonie. Il est temps que nos gouvernements prennent au sérieux leurs responsabilités pour ce qui se passe là-bas qui a des conséquences pour toute la planète », clame Marie-Josée Béliveau, porte-parole d’Alternatives.

Pour Claude Vaillancourt, président d’ATTAC-Québec, « les accords de libre-échange entraînent l’affaiblissement des réglementations au nom de la croissance économique, de l’appât du gain et au détriment de l’environnement et des populations qui y vivent. La conclusion d’un accord entre le Canada et le Mercosur offrira à Bolsonaro un levier pour accentuer sa politique destructrice de l’Amazonie ».

Pour la responsable de campagne de Greenpeace Canada, Reykia Fick, le Canada doit se retirer immédiatement des négociations commerciales avec le Mercosur. « Le gouvernement canadien ne devrait pas récompenser la destruction de l’Amazonie. Il ne peut pas ouvrir le marché aux produits qui sont précisément à l’origine des incendies dévastateurs, de la déforestation et de la destruction de ce poumon de la planète, tout en prétendant prendre ses responsabilités en matière de changements climatiques. »

Pour le Coletivo Brasil-Montréal, qui vient de lancer une campagne en soutien aux populations défavorisées du Brésil face à la COVID-19, le Canada doit montrer son désaccord face au gouvernement actuel du Brésil « Le coeur de la politique du gouvernement Bolsonaro consiste à fragiliser les protections environnementales et les droits des peuples autochtones. Il faut que cela cesse et le Canada a un pouvoir pour s’opposer à cette destruction ! », selon Alessandra Devulsky du Coletivo Brasil-Montréal.

Le Centre justice et foi appuie aussi l’action d’aujourd’hui, cohérente avec le parti pris défendu dans la revue Relations – qu’il publie – qui propose un dossier intitulé « À la défense de l’Amazonie et de ses peuples » dans son nouveau numéro disponible en kiosques (no 810, septembre-octobre 2020).

Rappelons que la France et l’Allemagne ont mis un frein à la ratification d’un accord de libre-échange entre l’Europe avec le Mercosur. Le Canada doit aussi s’engager formellement à ne pas signer un accord qui contribuera à accentuer le réchauffement climatique et qui aura des répercussions néfastes non seulement sur cette région du monde, sur sa population autochtone, mais aussi sur toute la planète.

Pour en savoir plus :

  • Campagne de Greenpeace : https://act.gp/2RIBpB9
  • Campagne de Coletivo Brazil : https://charity.gofundme.com/o/en/campaign/solidarity-with-brazil
  • Dossier de la revue Relations sur l’Amazonie : https://cjf.qc.ca/revue-relations/publications/a-la-defense-de-lamazonie-et-de-ses-peuples/
  • Dossier de Plateforme altermondialiste: http://alter.quebec/category/planete/amerique-latine/amazonie/