L’exploitation minière canadienne détruira-t-elle l’Amazonie ?

0
507

Conférence organisée par Amazon Watch et Mining Watch Canada, avec la collaboration du Comité pour les droits humains en Amérique latine

  • dans l’Espace Générations Vivantes du collectif COP15, 200 Sherbrooke Ouest, à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), en tant qu’activité parallèle à la COP COP15.
  • Le 9 décembre 2022, de 15h30 à 17h 
  • Mode hybride. Lien à venir. Avec traduction EN-ES-FR

Le projet Volta Grande Gold de la compagnie minière canadienne Belo Sun vise à ouvrir la plus grande mine d’or à ciel ouvert du Brésil, au cœur de la forêt amazonienne. L’utilisation de substances toxiques pour le traitement de l’or menace le bassin fluvial déjà fragile du Xingu, chargé de baigner le vaste écosystème de la région de Volta Grande, également touché par le barrage hydroélectrique polémique de Belo Monte, situé à moins de 10 km du site minier proposé.

Le harcèlement violent des communautés locales, le non-respect des droits constitutionnels et l’insuffisance de l’engagement international en faveur du CLIP (processus de consultation et de consentement préalable, libre et éclairé) se produisent alors que les dirigeants des compagnies minières canadiennes et les hauts fonctionnaires du gouvernement se félicitent du démantèlement de la législation environnementale et de la réglementation minière du Brésil. En ce sens, l’un des objectifs de ce panel sera également de démystifier le modèle minier canadien et sa pratique de la spéculation financière, qui a été utilisé comme exemple de modèle « durable » au Brésil – ce qui est très controversé.

Le panel « L’exploitation minière canadienne détruira-t-elle l’Amazonie ? Comprendre les menaces que fait peser le projet Belo Sun sur la perte de biodiversité » réunira des dirigeants-es indigènes brésiliens et des représentants-es de la société civile canadienne pour discuter des multiples menaces que ce projet d’exploitation aurifère industrielle fait peser sur la forêt amazonienne et ses habitants.

Le panel comprendra également le lancement de la publication « The Risks of Investing in Belo Sun », produite par Amazon Watch, qui expose comment les plans de cette compagnie minière canadienne posent des risques importants pour les investisseurs, la biodiversité et les gardiens de la forêt. Nous demandons le retrait complet de Belo Sun de son projet aurifère Volta Grande.

Partenaires : APIB (l’Association des peuples autochtones du Brésil), FEPIPA (Fédération des peuples autochtones du Pará), ANMIGA (Articulation nationale des femmes guerrières ancestrales)
Soutien : Earthworks et CDHAL (Comité pour les droits de l’homme en Amérique latine)

Pour réserver sa place en salle:

https://www.eventbrite.com.mx/e/will-canadian-mining-destroy-the-amazon-tickets-477648037137