Yémen : Il faut arrêter la guerre contre les enfants

Campagne arabe pour l’éducation (ACEA) 2 octobre 2018

Alors que le monde célèbre l’anniversaire de la Journée internationale de l’alphabétisation, plus de 263 millions d’enfants dans le monde ne sont actuellement pas scolarisés. Seulement au Yémen, deux millions d’enfants ne vont pas à l’école dans le contexte de la guerre impitoyable contre le peuple de ce pays le plus pauvre du Moyen-Orient. Selon les données des Nations Unies, 22 millions de la population (75%) ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence dans un contexte où on ne compte plus les victimes et les violations, des déplacements massifs de population, l’effondrement des infrastructures sociales. Les enfants sont les premières victimes du conflit, de nombreux garçons et filles étant tués et blessés. Rien qu’en juillet 2018, au moins 21 enfants ont été tués et 82 autres ont été blessés lors d’attaques dans plusieurs gouvernorats.

Plus de 3 584 écoles (21% des écoles primaires et secondaires) sont fermées. En outre, des rapports montrent que 4,1 millions d’enfants ont besoin d’aide pour accéder à l’éducation, aux transports et aux besoins essentiels tels que l’approvisionnement en nourriture et en eau. Actuellement, moins de 2% des besoins en éducation sont financés par l’aide internationale.

La Campagne arabe pour l’éducation appelle tous les acteurs internationaux et les parties yéménites à collaborer activement en vue de mettre un terme à la guerre et aux violations graves contre les enfants.   Nous nous opposons aux pratiques actuelles qui visent à cibler les enfants et le personnel éducatif. Nous appelons les parties à tenir les écoles, les enseignants et les enfants à l’écart de la violence.

Parallèlement, nous tenons à saluer les nombreux enseignants yéménites qui, malgré l’absence de salaire depuis deux ans, continuent d’être présents dans leurs salles de classe.

Pour plus d’information veuillez contacter:

Sawsan Al-Refaei, coordinateur des politiques et du plaidoyer de l’ACEA, sawsan.acea@gmail.com

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, entrer votre commentaire
SVP, entrer votre nom ici