Haïti : affrontements continus (revue de la semaine du 10-16 mai 2021)

0
145

Hérold Constant, 17 mai 2021

  1. Affrontements entre gangs armés rivaux dans les quartiers populaires de Port-au-Prince

« Une accalmie, observée en mars 2021, a été perturbée les mardi 11 et mercredi 12 mai 2021, par de récentes violences entre les chefs de gangs de Boston et de Bélékou, Mathias et Iscard Andrice ainsi connus, faisant partie de la coalition du groupe G9 et celui de Brooklyn, Gabriel ainsi connu » (Extrait, AlterPresse, 14 mai 2021). Le bilan partiel fait état de 5 morts, 7 personnes portées disparues et plusieurs autres blessées dont plusieurs civiles. Le puissant chef de gang commandant la fédération G9 a été lui-aussi atteint d’un projectile au niveau du ventre. La Police Nationale d’Haïti (PNH) livre ces quartiers populaires à ces gangs. Sur des messages diffusés sur les réseaux, il promet une riposte.

  1. Reconduction du citoyen Claude Joseph comme premier ministre ad intérim

Le citoyen Claude Joseph, ancien opposant devenu fervent défenseur du régime PHTK, a été reconduit à la tête de la Primature en tant que Premier ad intérim pour un autre mandat de 30 jours. Cette décision a été prise par le président de facto à travers un arrêté présidentiel (14 mai 2021) face aux échecs de ses tentatives de dialogue politique qui devraient aboutir à la création d’un « gouvernement d’union national ». Les partis politiques de l’opposition et plusieurs organisations de la société civile continuent de dénoncer ses projets élections et de « référendum », mais aussi d’exiger son départ.

Face à cette situation, le 12 mai passé, l’Organisation des États Américains (OEA) a pris la résolution d’envoyé une mission spéciale en Haïti avec pour but de faciliter le dialogue entre les différents acteurs politiques. Pourtant, « Les acteurs de l’opposition refusent de parler de cette mission pour l’instant en raison d’un flou décelé dans la démarche. La présidente de la Fusion, Edmonde Supplice Beauzile, également actrice incontournable au sein de la Direction politique de l’opposition (DIRPOD), voit en ce projet une bataille interne au sein de l’OEA qui se fait au détriment d’Haïti » (Extrait, Le Nouvelliste, 14-17 mai 2021).

À noter que le 10 mai 2021, plusieurs associations patronales ont publié un communiqué où elle pressent les gouvernements en place à assumer ses responsabilités face à la dégradation des conditions de sécurité.

  1. Arrestation d’un proche du régime PHTK en République Dominicaine pour enlèvement

L’un des faits qui a remué l’opinion publique haïtienne cette semaine est l’arrestation en République Dominicaine d’un proche de l’ancien président Joseph Michel Martelly. Il s’agit de Woodly Éthéart dit « Sonson La familia ». Selon un communiqué de la PNH, cet individu (ainsi que d’autres consorts) « étaient poursuivis pour enlèvement suivi de séquestration contre rançon, assassinat, trafic illicite de stupéfiants, vol de véhicule, détention illégale d’armes à feu, faux et usage de faux, usurpation de titre, blanchiment des avoirs, complicité de blanchiment des avoirs et association de malfaiteurs. Avant l’arrestation, Sonson La Familia était remarqué sur une photo, posant avec des amis, proches de l’ex-président Michel Martelly. Ils étaient en République dominicaine pour participer à une soirée de Sweet Micky, le groupe musical de Michel Martelly. Quelques heures plus tard, Woodly Ethéart a été remarqué sur de nouvelles photos, avec la même tenue vestimentaire, cette fois-ci menottes aux poignets, escorté par la police dominicaine. Il a été remis à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) à Port-au-Prince » (Extrait, Le Nouvelliste, 16 mai 2021).

Pour plus d’informations, consultez ces sources :

  1. Remontée considérable de la propagation du covid-19

Selon un communiqué du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), Haïti est en train de connaitre une remontée considérable de contamination au Covid-19 en ce début du mois de mai. Ce ministère en a profité pour informer que les variants brésilien et anglais du nouveau coronavirus ont été aussi détectés sur le territoire haïtien. Cette situation se dessine alors que les hôpitaux haïtiens fonctionnent dans un contexte de précarité grave en ressources et équipements. AlterPresse (14 mai 2021) rapporte que « Du jeudi 19 mars 2020, quand les 2 premiers cas d’infection au Covid-19 ont été identifiés, sur le territoire national, au lundi 10 mai 2021, ont été recensés, en Haïti, 13,305 cas de contamination, dont 271 décès secondaires dus à au Covid-19 pour un taux de létalité de 2.04 % ».

Pour plus d’informations, consultez ces sources :